• CONTACTEZ NOUS

    2 rue Sainte Catherine à Bayonne / Ouvert du lundi au samedi de 10.00 à 19.00

    06 63 29 85 15
    contact@lartsenal.com

Historique

5L’Artsenal a été créé par Véronique Dentel, plasticienne puis mosaïste, qui nous a quittés le 5 octobre 2017.

C’est en 2012 qu’elle trouve le local puis fonde l’association de l’atelier-galerie l’Artsenal de Saint-Esprit. Un lieu unique, qu’elle a voulu chaleureux et ouvert à tous.

Elle éveillait la créativité chez chacun. Elle encourageait les gens à « se lancer », à suivre leurs passions, sans se soucier des conventions.

Elle s’est entourée d’artistes toute sa vie, avant d’en devenir une. Elle s’est battue jusqu’au bout pour les aider à travailler, que leur travail soit reconnu, valorisé et payé. Qu’ils soient plasticiens, musiciens ou poètes.

Avec l’Artsenal, elle a aussi contribué à l’amélioration de son quartier : le quartier Saint Esprit à Bayonne, en organisant des manifestations festives autour de l’art et de la musique, gratuites pour tous.

Elle faisait preuve d’humanité, de compassion, elle voulait changer les choses.

Véronique Dentel reste irremplaçable pour ses proches, sa famille, son quartier et ses chers artistes. Elle a tant marqué les esprits qui l’ont connue, que nous sommes nombreux à souhaiter continuer son action auprès des artistes et de son quartier avec sa philosophie.

Artsenal, 2016

Biographie de Véronique Dentel :

Véronique Dentel est née le 19 juillet 1959 à Soustons dans les Landes. Elle a grandi dans les Pyrénées Atlantiques (Pau, puis Bardos et Ciboure) mais continue à passer tous ses étés à Soustons.

Etudiante dans les années 80, elle choisit la philo à Paris VIII, option esthétique.

Un an après la naissance de son premier enfant, elle revient dans les Landes en 1990. Là, elle s’immerge dans les associations et collectifs d’artistes. Elle se bat pour la culture pendant près de 10 ans, en créant des événements (spectacles de théâtre, danse, musique), des expositions, et des ateliers d’art plastiques.

En 1996 elle rencontre la créatrice Martine Morand et se forme avec elle à l’art textile, qui entrainera son passage à l’acte créatif. Elle crée des décors de théâtre, costumes fantastiques, fresques murales et masques vénitiens.

Parallèlement, elle réalise des panneaux muraux, en mélangeant des matières comme le velours, la soie, la laine, les perles de verre dans un univers abstrait, lumineux et très coloré.

En 2006, elle réalise, pour un récital de chant lyrique, un premier masque de chat en plumes, perles de verre et cristal Swarovski, qui entrainera naturellement son passage à la mosaïque.

En 2006, elle se forme à la mosaïque dans l’atelier de Véronique Kermoal à Dax.

En 2008, elle s’installe à Bayonne et commence à enseigner la mosaïque dans le Pays Basque.

En 2012, elle s’installe au 19 rue Sainte Catherine à Bayonne et la même semaine, au n°2 de la même rue, elle trouve le local de l’Artsenal.

Son travail en tant que mosaïste :

Son travail se situe autour de la matière avec un assemblage peu courant de verres, émaux vénitiens, smalt et céramique, et sur la réflexion de la lumière, grâce à la palette lumineuse des pâtes de verre de Murano et à la perspective rendue par une ligne sinueuse et une coupe minutieuse de chaque tesselle.

Les tesselles sont collées sur des panneaux en médium sur lesquels elle a préalablement esquissé des formes sans détail, qui peuvent évoluer en fonction du rendu des ombres et de la lumière des matériaux.

Avec la série des « échoués » de 2012, inspirée des premiers pavages en galets dont la trace remonte au 4ème siècle avant JC et des « calades » provençales, réalisées en pierres plantées sur la tranche, elle a trouvé une expression plus sobre, avec des lignes épurées et monochromes, proche du Land Art. C’est cette série qui a fait sa renommée auprès de ses pairs, qui ont reconnu l’originalité et la personnalité de ses créations.